• Expo 27 Point de fuite

    Manon Cezaro, Jules Boulain Adenis, Pierre Richard, Simon Termignon, Ester Rossi

    Point de fuite

    Expo 27 Point de fuite

     

    Les invités

     

    Manon cezaro, Jules Boulain Adenis, Pierre Richard, Simon Termignon, Ester Rossi.

    Ils sont cinq à être invités pour cette proposition d’exposition à la Chapelle. Ils pratiquent le dessin, l’animation, la sculpture, l’installation, la vidéo, la photographie, le son. Cette exposition témoigne de la variété à l’intérieur de chacune de leurs pratiques. Ils explorent le dessin d’invention, en passant par le dessin d’observation, pour aller vers le dessin qui s’anime. Ils composent des mondes inventés en des espaces colorés, animés. Ils présentent de nouvelles occupations éphémères d’espace.

    Ils se confrontent à la mise en espace collective le temps d’une exposition, pour inventer un trajet inédit : un « Point de fuite » que la Chapelle Saint Loup accueillera du 26 janvier au 08 février 2018.

     

     

    Point de fuite

     

    Ils sont tous les cinq sortis récemment d’écoles d’art différentes, ils ont en commun d’être de la même génération. Cette exposition est un lieu d’expériences pour chacun, l’émergence d’un travail en devenir.

    Manon Cezaro montrera ses Drapés Volants créés pour l’exposition, des photographies, des dessins et des productions éditées. 

    Jules Boulain Adenis et Ester Rossi, montreront des carnets, des éditions, des animations numériques projetées dans la chapelle.

    Simon Termignon présentera une installation dans laquelle seront montrées, entre autres, quelques pièces réalisées en janvier, lors de sa résidence à La Chapelle.

    Pierre Richard créera pour le soir du vernissage une performance/mapping/instant/show/immersion. Il en fera une restitution filmée pour la suite de cette exposition.

    Exposition du 26 janvier au 08 février : 1ère semaine, samedi et dimanche de 15h à 18h, du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 14h à 18h. 2ème semaine : samedi et dimanche, de 15h à 18h, mardi, mercredi et jeudi de 14h à 18h Nocturnes : les mardis et jeudis jusqu’à 21h. 

     

     
     
     

    Manon Cezaro

     

     

    Expo 27 Point de fuite

    1/ et 2/ Drapé volant 3 et 5, papiers découpés, 2017. 3/ Extrait de Zuper V, 2017

     

    Manon Cezaro a obtenu son diplôme des arts décoratifs de Strasbourg dans la section illustration en 2016. Lors de ses études, elle réside en Corée puis au Japon dans le cadre d’échanges culturels. Après ses études elle part à Bristol afin de parfaire sa formation. Manon est intéressée plus particulièrement par la sérigraphie et la photographie. Elle continue de travailler avec le collectif Zuper, créé en 2014,  auto édition de projets imprimés, de livres, de posters et de revues expérimentales. 

    Manon vit actuellement à Paris, où elle mène des projets d’édition et de scénographie. 

    Ses photographies sont conçues comme un inventaire de formes et de lumières qu’elle utilise pour ses peintures et ses dessins.  Certaines d’entre elles, tirées en grand format pour des collages sauvages, deviennent les révélateurs d’associations urbaines, des propositions faites aux passants de porter un regard différent.

    Son regard sur le monde entretient une forme d’espièglerie et de légèreté . C’est ainsi que ses recherches se sont orientées vers les Drapés volants, entre Cerf-volant et drapeaux, figures qui se déploient haut en couleur. 

    Le site de Manon Cezaro : http://www.manoncezaro.com


     

     
     

    Jules Boulain Adenis

     

    Expo 27 Point de fuite

    1/ dessin, extrait de carnet. 2/Dessin numérique,Where am i going, animation extrait. 3/ The sea, dessin numérique extrait de Panacée, 2017

     

    Jules Boulain Adenis a d’abord suivi des études de sociologie à l’université de Bordeaux. En même temps il participe en tant que graphiste et illustrateur à l’émission de radio musicale et numérique  La supérette Radio-Show. Jules poursuit ses études en 2014 à l’EMCA d’Angoulême (École des métiers du cinéma d’animation) et a obtenu son diplôme en juillet 2017. Il y développe un univers graphique et narratif et démarre sa première collaboration avec Ester Rossi et Thomas Carretero au sein d’un collectif Studio Grand Fonds.

    Depuis 2016 il co-organise avec le collectif des Hiboux, le festival Off de la micro-édition «SPIN OFF» lors du Festival de la bande dessinée d’Angoulème. Il vit actuellement à Paris, où il travaille en tant que graphiste sur différents projets et en tant qu’auteur/réalisateur pour d’autres types de collaborations. L’animation est son médium de prédilection, il s’intéresse à l’édition, à l’impression et la musique.

    Très influencé par les auteurs franco-belges des années 70-80 et le Manga de la même période, Jules est sensible à une vision très chaotique mais onirique du futur. Ses personnages numériques sont nostalgiques d’un monde physique sans limite.

    Le site de Jules Boulain Adenis :  http://naleb.tumblr.com


     

     
     

    Pierre Richard

     

    Expo 27 Point de fuite

     1/Installation video plastique de Margaux Duret & Pierre Richard pour Crash test Labastide-Villefranche 2017. 2/ Géométrie pixelluante, extrait, 2015.

     

    Pierre Richard qui vit actuellement à Paris a obtenu en 2016 un BTS Audiovisuel à Biarritz, en option montage et post-production. Initialement parti d’un attrait fort pour la technique, cette formation a ouvert une autre approche de la narration, du montage et lui a donné le goût de l’expérimentation vidéo. Un peu avant de sortir diplômé Pierre et son acolyte vidéaste Tao du collectif Chat Fou, Chien Foutu ont proposé une projection pour la scénographie de concert : vidéo en live, hologrammes ainsi qu’une installation vidéo sur l’identité, la mémoire, mapping au festival d’Uzeste en 2016. Depuis sa sortie de l’école Pierre Richard fait partie d’un collectif trans-médium Crash Test qui oscille entre littérature hors du livre, arts-plastiques, vidéo et musique sauvage. Ce collectif propose des expositions indépendantes et autonomes ainsi que des spectacles. 

    En 2017 Pierre a créé des live vidéo pour des festivals tels que Ouest Park, Les champs épicés ou encore le Festival de Berluhec, pour son premier live vidéo en solo. Il y fait du re-montage en direct proche du Video Jockey. Il crée également ses univers visuels avec l’infographie 2D et 3D. Avec des médiums tels que la projection et les outils du numérique, Pierre Richard expérimente le rapport à l’image hors du cadre de l’écran « de cinéma ». Le mapping lui permet de rythmer l’espace d’images en des narrations éphémères.  

    Les vidéos de Pierre Richard : https://vimeo.com/user40484194


     

     

     
     

    Simon Termignon

     

    Expo 27 Point de fuite

     1/ série Documents : Le nœud gordien. Porcelaine émaillée, 4 cm x 3 cm x 1,5 cm. 2015. 2/ série Pages Choisies : Table des matières, collage sur papier, 17 cm x 24 cm. 2016. 3/ Laboratoire quotidien : Sans-Titre (bouche), craie sur bouche d’égout. 2016.

     

    Fabricant d’images par sa formation : FCIL illustration Corvisart, ESAL (École supérieure d’art d’Epinal) option image et narration, puis ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs) Paris section Image Imprimée, Simon Termignon développe une pratique consciemment absurde. 

    Si il se joue des frontières et brouille volontairement les pistes entre travail et jeu, la volonté de faire est inhérente à sa pratique et n’en est pas moins sérieuse. Celui-ci (travail ou jeu ?) naît de rencontres fortuites avec des éléments du paysage, qu’il récupère et/ou investit. Arrachés à leur contexte, ils deviennent autant de terrains de jeux que Simon Termignon s'approprie.

    Ses modes d’expression sont nombreux : la photographie, la sculpture, l’installation, la fresque ou la vidéo et ses outils varient, mais le dessin est le seul qui lui permet de tous les parcourir. Aussi, il en fait une pratique parallèle intimement liée à son travail.

    Le site de Simon Termignon :  http://simontermignon.com


     

     
     

    Ester Rossi

     

    Expo 27 Point de fuite

    1/ Extrait de BEGINNINGS : a journey through space and time, 2017. 2/ So far from home, dessin numérique. 3/ Extrait de carnet.

     

    Ester Rossi a suivi un premier cycle d’études en illustration aux Beaux Arts de Bologne dont elle sort diplômée en 2013. En 2014, elle se  dirige vers l’animation à l’EMCA d’Angoulême (École des métiers du cinéma d’animation) et est diplômée en juillet 2017. En 2016 elle part en Angleterre dans le cadre de ses études pour travailler au Studio d’animation Moth de Londres. Ses études l’amènent à travailler en collaboration avec d’autres notamment avec le collectif Studio Grand Fonds.  Ester vit actuellement à Paris où elle y développe un travail de commande en tant que graphiste et animatrice numérique. 

    Ester trouve dans l’animation la forme de travail qui lui convient le mieux parce qu’elle envisage le dessin comme une évasion. 

    Ester Rossi crée des univers où l’espace, habité de formes et de couleurs, est conçu comme un personnage. Elle construit la narration d’un monde d’où l’humain est souvent absent où l’on peut s’imaginer un ailleurs. Son travail une fois sorti de ses carnets s’affranchit de la pesanteur, invente son déploiement et de nouveaux mouvements.

    Le site d’Ester Rossi : https://nervousfish.tumblr.com